•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le 38e Festival international de cinéma Vues d’Afrique prend son envol

Trois jeunes enfants marchent dans un paysage désertique.

Le documentaire «Marcher sur l’eau» d’Aïssa Maïga, marraine du festival, est notamment à l'affiche.

Photo :  Rousslan Dion

Radio-Canada

C’est parti pour le volet en salle du 38e Festival international de cinéma Vues d’Afrique. Le film Haut et fort du cinéaste marocain Nabil Ayouch a donné le coup d’envoi de l'événement, vendredi soir, au Cinéma du Musée à Montréal.

On fait aussi de l’information en format collation.

Ce grand rendez-vous du cinéma africain et créole, présenté par Québecor, se poursuit jusqu’au 10 avril à la cinémathèque québécoise. 18 longs métrages, huit moyens métrages et 92 courts métrages en provenance de 44 pays sont à l’affiche.

Parmi eux, on retrouve notamment le documentaire Marcher sur l’eau d’Aïssa Maïga, marraine du festival.

L’œuvre immersive, sélectionnée au Festival de Cannes, plonge les téléspectateurs et téléspectatrices dans le quotidien des habitants et habitantes d’un petit village du nord du Niger qui, malgré un sous-sol riche en eau, doivent marcher de nombreux kilomètres afin d’accéder au puits le plus proche.

Je voulais vraiment que les gens qui regardent le film soient touchés, et qu’ils soient dans un phénomène d’identification. Qu’ils soient émus, qu’ils rient avec les gens du village. Et qu’on ressente cette chose que tout le monde peut ressentir : le manque d’eau, a expliqué Aïssa Maïga au micro de Pénélope McQuade.

Libérez l’Afrique de Martin Baer, la série Exterminez toutes les brutes de Raoul Peck, ainsi que le long métrage Yerusalem, l’histoire incroyable des juifs éthiopiens de Levi Zini, sont également à l’affiche.

Une vingtaine d'œuvres produites par les cinéastes de la relève, ainsi que de nombreux récits d’animation, seront elles aussi présentées au fil du festival.

Plusieurs prix seront décernés lors de l'évènement, notamment dans les catégories du meilleur long métrage de fiction, de la meilleure actrice et du meilleur acteur.

Durant la première partie du festival, qui s’est déroulée du 26 au 31 mars, l'équipe d'organisation a rendu disponibles douze longs métrages sur le site web de TV5.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !